A La Vie La Mort

Jeudi 2 février / 20:30 / tarif 15 € / 12 € / 7 € – Billetterie en ligne

Collectif Arfi
A La Vie La Mort
Tableau-concert d’après Le Triomphe De La Mort de Pieter Bruegel
France

Jean Mereu trompette
Jean Aussanaire saxophone
Laurence Bourdin vielle à roue
Bernard Santacruz contrebasse

Son : Thierry Cousin
Création lumière, scénographie : Christophe Schaeffer
Vidéo : Jérôme Lopez
Conception : Jean Aussanaire, Jean Mereu, Jérôme Lopez
Ecritures musicales : Jean Aussanaire, Laurence Bourdin, Jean Mereu, Bernard Santacruz
Crédit photo : © Jérôme Lopez

« Le Triomphe de la Mort », exposé au musée du Prado de Madrid, compte parmi les tableaux les plus célèbres au monde. Peint par Pieter Bruegel dit l’Ancien en 1562, l’œuvre est une allégorie sur l’inéluctable de la Mort représentée tour à tour par les scènes de guerre, les crimes, les suicides, les exécutions, les fuites inopérantes dans le jeu, la bravoure, l’amour ou la religion. On assiste à une vision apocalyptique de l’humanité livrée aux bons vouloirs de cette Mort toute puissante. Le tableau frappe autant par sa mise en scène panoramique que par l’abondance des détails, jusqu’aux plus intimes. La résonance contemporaine de cette œuvre universelle a éveillé des envies de musique chez Jean Mereu et Jean Aussanaire, partenaires de jeu au sein du collectif lyonnais Arfi. Rejoints par la vielliste Laurence Bourdin, le contrebassiste Bernard Santacruz, le vidéaste Jérôme Lopez et le scénographe Christophe Schaeffer, ils imaginent une forme nouvelle de spectacle, créant le dialogue entre leur musique, ouverte, parfois détachée mais toujours respectueuse, et le chef d’œuvre pictural de Pieter Bruegel.

« Le processus de création s’est fait dans une symbiose permanente entre musique et image, les diverses propositions ont infléchi et l’une et l’autre, ont structuré les deux partitions, ont pétri les deux matières pour qu’elles n’en fassent plus qu’une. Pour, finalement, transposer le tableau dans sa dimension spectaculaire, intelligible et sensible. L’écriture et l’interprétation musicales nous ont été dictées par le tableau lui-même, par la longue immersion dans ses exhalaisons humaines, satiriques et cruelles. La musique traverse les âges, autant baroque, traditionnelle que contemporaine, autant écrite qu’improvisée. Le travail vidéographique s’attache à révéler le tableau, comme un grand livre d’images, dans sa puissance comme dans son infiniment petit. Nous n’avons pas hésité à recourir au détourage, à l’isolement des scènes, des personnages, des paysages pour ensuite le restituer dans sa profusion majestueuse… La projection s’effectue sur écrans de tulle. En plus de la mise en perspective des images, le principe permet, par instants, l’incrustation bien vivante des musiciens en action, dont la présence, se transforme parfois, par la magie des lumières, en vision surréelle et picturale. »
Jean Mereu

Page Internet d’A La Vie La Mort : www.arfi.org/alavielamort/

Création du collectif Arfi. En coproduction avec L’Amphi-Opéra (Lyon), Le Chantier, Centre de création des nouvelles musiques traditionnelles et musiques du monde (Correns) et le Petit faucheux (Tours). Avec l’aide de la SPEDIDAM et l’aimable autorisation du Musée du Prado (Madrid).

Retour à la page agenda

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS